Accueil

Consultants identifiez-vous

Accueil du site > Témoignages > Témoignage de Matthieu LANGEARD

Témoignage de Matthieu LANGEARD

Co-créateur du TopProfil© Entrepreneur

“Comment un outil et un produit se créer ? Histoire du TPE - TopProfil Entrepreneur de FFE - Matthieu Langeard

Finance for Entrepreneurs développe des indicateurs pour la cartographie et l’accompagnement du potentiel entrepreneurial et des risques liés aux porteurs de projets et aux dirigeants d’entreprises. Suite à 10 ans de recherches, Matthieu Langeard a initié la conception des deux premiers indicateurs en 2006 -­ Héros de sa vie, Conditions de vie -­ puis de cinq autres au sein de l’équipe « Talents » d’AXA Investment Managers, en 2007 et 2008 : Leadership, Initiatives et réalisations, Capacité à déplacer les règles, Conscience de l’argent, Confiance et présence. Fin 2008, il met en « open source » les sept indicateurs dans Finance for Entrepreneurs dont il est président, et cofondateur avec Maud Louvrier-­Clerc, François Bert, Christophe Place et Laurence Lucas-­Skalli. En 2010, trois nouveaux indicateurs sont validés : Rapport au jeu, Tolérance à la critique et Croissance organique. Le Rapport au temps est créé en 2011. Matthieu rencontre Maggie Rousselle (Symatop) en avril 2010 à l’initiative de Patricia Rivalier (Limousin Business Angels). Commence un long processus de fusion des deux approches. L’exercice de personnalité TopProfil Entrepreneur est lancé en décembre 2011 à la Maison du Limousin à Paris.

... Éléments du site F.F.E

. Mythologie personnelle (2006) “Quels sont les moments et rencontres clés de votre vie ?”

Présence de moments et rencontres clés ? Epaisseur humaine, traversée de crises, présence de mentors, ouverture à l’autre et ouverture des processus d’apprentissage par l’expérience,… Présence d’un récit de vie ? Capacité à livrer un récit qui emmène l’autre, storytelling, capacité à donner envie, fédérer, créer un imaginaire collectif, pouvoir assurer de la continuité pour soi et son écosystème malgré les crises,… Présence d’une mythologie personnelle ? Accès à la dimension mythologique de sa vie, capacité à être acteur/héros de sa vie, narcissisme positif, capacité à articuler le “je” et le “nous”, sens de la mission (est transcendé un peu par autre chose que “sa pomme”), convergence entre la trajectoire de vie et le projet, … . Écosystème personnel et conditions de vie (2006) “Quelles conditions de vie sont favorables à votre énergie ?”

Biorythmes, environnement géographique, environnement relationnel,… Cet indicateur mesure la conscience de soi (agent et garant d’un ego fort et constructif) et la durabilité : un dirigeant porteur de projet risque moins « d’exploser en vol » s’il a identifié (en ayant dépassé ses limites auparavant/traversée de crises) l’écosystème qu’il doit tenter de maintenir pour être bien dans son énergie et préserver chez lui une certaine capacité d’écoute des signaux faibles. “Qu’est-­ce que vous savez que vous transmettez à votre équipe de cet écosystème, sous forme de culture d’entreprise, de culture d’équipe ?” Transmission, mentoring, leader culturel, créatif culturel, management des personnes,…

. Leadership (2007) “C’est quoi la bonne idée dans votre produit ?”

Vision claire, simple, enthousiaste,… ? “Où voyez-­vous l’entreprise dans 5 ans ?” Vision claire, simple, enthousiaste,… ? “Comment concevez-­vous votre rôle dans l’équipe ?” Délégation, recul, chef d’orchestre ou homme orchestre (qui porte tous les instruments),… ? “Pourcentage du capital ?” Quel corroboration avec les autres réponses aux questions de cet indicateur ? Ici la signification de la réponse est toujours relative, pas absolue, et dépend du contexte.

. Tolérance à la critique (2010) “En quoi la pluralité des points de vue est-­elle un challenge pour vous ? Comment gérez vous la critique ?”

Exemples qui montrent que la parole est libre dans l’équipe, qu’il y a bien des contradicteurs internes,… sans non plus être une girouette (“c’est le dernier qui a parlé qui a raison”). “L’ego de l’entrepreneur est le carburant de l’organisation, pas sa boussole.” (Sir Ronald Cohen, co-­fondateur d’Apax Partners, “the father of British venture capital”) “Il est difficile de faire changer de méthodes quelqu’un qui a réussi. C’est ainsi qu’un homme connaît ses plus graves échecs : le monde a changé, mais pas lui.” (Peter Drucker)

. Initiatives & réalisations (2007) “Pourriez-­vous me donner des exemples d’idées que vous avez eues et que vous avez eu la satisfaction de voir réalisées ?”

Au collège, au lycée,… est-­ce que l’appareil à générer et transformer des idées est en place depuis longtemps ? “Les meilleurs entrepreneurs ont toujours été entreprenants” (Bill Drayton, fondateur d’Ashoka). « En réalité, l’imagination d’un artiste talentueux ou d’un grand penseur produit en continu des choses de qualité, des choses médiocres et des choses très mauvaises, mais son jugement, formé, aiguisé, les rejette, les choisit, les relie… » Friedrich Nietzsche

. Rapport au jeu (2010) “Qu’est-­ce qui vous amuse dans ce job ?”

Accès à la dimension ludique de l’entrepreneuriat, émerveillement au monde,… ?

. Capacité à déplacer les règles (2007) “Pourriez-­vous me donner des exemples de situations où vous avez contourné des conventions, des règlements,… ?”

Est-­il un insoumis avec un fort libre-­arbitre ? Et aussi, quelle capacité de loyauté… ? « Entreprendre signifie ‘prendre-­entre’ donc assembler des éléments existants pour en faire quelque chose de nouveau. » “Dans la famille pirates nous recherchons les corsaires.” (Matthieu Langeard)

. Rapport au temps (2011) “Quel est votre rapport au temps ? Comment vous organisez-­vous avec le temps ?”

L’entrepreneur a-­t-­il suffisamment élaboré/compris sa relation au temps ? Peut-­il en parler de façon assez claire ? Sait-­il s’en servir, le gérer, le contrôler ? Aime-­t-­il le temps (outil) ou en a-­t-­il peur (stress) ? Se positionne-­t-­il comme acteur/créateur/origine ou victime du temps ? Est-­ce que le ton change quand il en parle ?

.Conscience de l’argent (2009) “Quelles sont vos forces-­faiblesses dans votre rapport à l’argent ?” Et/ou “Où êtes-­vous le plus à l’aise et le plus compétent, est-­ce dans les stratégies d’acquisition d’argent ? De gestion et d’épargne de l’argent ? D’utilisation et de dépense de l’argent ?”

La relation à l’argent de l’entrepreneur est-­elle suffisamment élaborée ? Peut-­il en parler de façon assez structurée ? Est-­ce que le ton change quand il parle d’argent ?…

. Rapport à la confiance et ancrage corporel (2007) L’entrepreneur est-­il présent physiquement pendant l’entretien ? A-­t-­il une parole incarnée ? Ou au contraire l’intervieweur se sent-­il flotter pendant l’entretien ? Est-­ce qu’il se confie facilement et peut nouer une relation d’intimité ? Ce critère permet aussi d’évaluer la fiabilité des informations et des observations collectées lors de cet exercice. Il mesure aussi la sincérité de l’entrepreneur, et son équilibre psychologique. . Capacité à générer du vivant (2010) L’entrepreneur partage-­t-­il son enthousiasme ? Sa présentation est-­elle vivante, animée ? Est-­il sympathique ? Est-­ce qu’il respire ? La première qualité d’un entrepreneur est de générer du vivant économique et humain (les deux sont intimement liés). Ce critère permet aussi d’évaluer la fiabilité des informations et des observations collectées lors de cet exercice. Il mesure aussi la sincérité de l’entrepreneur, et son équilibre psychologique.

Intelligence de contexte et capacité du dirigeant à rester au centre (2013) Comment l’entrepreneur exerce-­t-­il son discernement et son autorité ? Donne-­t-­il la priorité aux opérations, en évitant de se perdre dans les idées, ou dans les relations ? Est-­il naturellement à l’écoute du contexte ? Sa réflexion stratégique en découle-­t-­elle ? Le dirigeant est-­il majoritairement en retrait, attentif à un maximum de choses, ou bien est-­il aspiré par son expertise, ou par son besoin d’être celui qui vend ? Est-­il dans une logique d’étapes, de pas intermédiaires à poser, ou cherche-­t-­il à définir un processus exhaustif ?